La jolie tradition des Reyes Magos en Espagne

Les fêtes ne sont pas finies en Espagne ! Et chez moi non plus ! Je vous raconte la tradition des Rois Mages que j’ai connue quand j’habitais à Madrid… Un jour de fête et de joie en famille, pour célébrer l’arrivée des Rois Mages. En effet, de l’autre côté des Pyrénées, les enfants croient au Père Noël, mais surtout «aux Rois Mages» qu’ils attendent avec impatience et des étoiles dans les yeux en pensant qu’ils ont traversé tout le désert à dos de chameaux pour leur apporter des cadeaux… 

 Douze jours après la nuit de Noël, tant attendue par les petits français, le 6 janvier, la période des fêtes est, en Espagne, a son apogée :

Les hispaniques célèbrent l’arrivée des Rois Mages. Si en France, l’Epiphanie est marquée par un «goûter des Rois» avec une galette contenant une fève qui nommera «roi» l’heureux élu qui la trouvera dans sa part, en Espagne, la date du 5 et 6 janvier est le jour le plus important des fêtes de Noël…

Pour fêter l’arrivée des Rois Mages, les Espagnols organisent un défilé appelé la «Cabalgata de los Reyes Magos». Les rues sont encore décorées de lumières de Noël, sur les places sont représentées des scènes de la Nativité et les chants de Noël donnent une atmosphère de fête. Les Rois Mages arrivent sur leurs chameaux chargés de cadeaux et distribuent aux enfants des bonbons et des friandises. C’est un moment très attendu des fêtes de Noël, un moment magique dans toutes les villes de la péninsule ibérique.

C’est depuis 1885 que le gouvernement espagnol décida d’organiser une grande parade à cette occasion. La Cabalgata de los Reyes Magos est la plus ancienne des fêtes traditionnelles en Espagne.

Le soir de l’arrivée des Rois Mages, les enfants se couchent tôt et laissent leurs chaussures au pied d’une fenêtre, ou du sapin, pour que les Rois puissent déposer les cadeaux. Ils laissent aussi des friandises et du pain pour les Rois qui arrivent affamés de leur traversée du désert. Ils déposent aussi de l’eau et du foin pour leurs chameaux. Le lendemain matin, au réveil, les petits découvrent que les Rois ont mangé toutes les friandises, les chameaux ont bien bu et que leurs chaussures sont recouvertes de cadeaux ! C’est un grand moment de bonheur en famille.

Les fêtes se terminent par un petit-déjeuner composé du «Roscón de Reyes», l’équivalent de la galette des rois sous forme de brioche ronde avec un trou au centre, décorée de fruits confits qui rappellent les diamants parant les robes des Rois Mages… De nombreuses familles accompagnent la brioche des rois, d’un bon chocolat chaud épais et délicieux…

Cette nuit des Rois a pour origine le récit de l’Evangile évoquant la visite des Rois Mages, «Melchor, Gaspar et Baltazar» en espagnol,venus rendre hommage à Jésus en lui apportant de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Ils arrivèrent douze jours après la naissance de Jésus, la nuit de Noël, guidés par l’étoile du berger.

Melchor est le sultan d’Arabie. C’est le plus âgé des trois Rois Mages, d’où le fait qu’on le représente très souvent avec une longue barbe blanche. C’est lui qui offrit au Christ de l’or, à l’époque considéré comme un simple produit de commerce et vendu au poids.

Baltazar est le roi Nubien à la peau noire qui dirige l’Ethiopie. Il est venu offrir à Jésus de la myrrhe. Gaspar est l’empereur d’Orient, celui qui dirige toutes les contrées orientales du monde connu. C’est lui qui a voyagé le plus longtemps pour apporter à Jésus son présent: l’encens.

Vous l’avez compris, chez nos voisins espagnols, les Rois Mages sont l’équivalent du Père Noël. Venus des confins du monde, ils ont traversé de vastes étendues à dos de chameau avant d’arriver enfin à destination.

Certes, le Père Noël apparaît quand même le 25 décembre et certaines familles se sont adaptées à cette date mais la majorité reste attachée et fidèle au 6 janvier et aux trois Rois Mages, appelés en castillan los tres Reyes Magos.

Pour avoir fêté ce jour plusieurs fois en Espagne et en famille, c’est une journée pleine de magie et de joie. Je n’étais pas encore Maman à cette époque, et ces dernières années nous étions en France le 5 janvier, souvent déjà bien remis des fêtes, excès de chocolat et de champagne, dans le rythme du travail et des bonnes résolutions, mais je voudrais vraiment arriver à ce que mes fils puissent vivre cette fête en Espagne. En attendant, nous fêtons les Rois Mages à Lyon, à la maison, avec les grands-parents espagnols. Mes fils sont ravis, car ils ont presque le double de cadeaux ! C’est pour le porte-monnaie que c’est plus dur ! Bref, ici nous sommes très attachés à cette nuit des Rois ! YA VIENEN LOS REYES!!! Besitos a todos ! 

Share this post

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.